National

Date de la visite : Mardi 5 mars 2019

Auteur : Pierre Fontaine

Dans le cadre du Campus à Ottawa, les membres de Poly-Monde ont eu la chance de visiter National, l’une des plus grandes firmes de relation publique au Canada. Fondée en 1976 par Luc Beauregard à Montréal, National compte aujourd’hui 300 employés répartis dans 9 bureaux à travers le Canada. National offre des services en communication numérique, en relations avec les médias, en acceptabilité sociale et relations avec les communautés entre autres. Dans un secteur avec de faibles barrières à l’entrée, les membres de Poly-Monde ont voulu comprendre comment les technologies des médias permettent à National de se positionner comme une firme leader de relation publique.

Une stratégie de croissance basée sur des acquisitions

Depuis 2017, National est désormais détenue par Avenir Global, une société de portefeuille et de gestion montréalaise. Avec de nombreuses acquisitions depuis sa création, Avenir Global est maintenant un puissant regroupement de firmes de communication spécialisée qui compte 1000 employés dans ses bureaux à travers le monde et se classe dans le top 15 des plus grandes firmes de communication au monde.

Étude de cas : projet de centrale hydroélectrique de Mactaquac d’Énergie NB

La société Énergie NB avait entrepris un processus d’inspection de la centrale hydroélectrique Mactaquac et avait conclu que le barrage vieillissait prématurément. Énergie NB a ensuite proposé des recommandations de travaux d’entretien majeurs qui devrait permettre au barrage d’atteindre la durée de vie prévue de 100 ans lorsqu’il a été inauguré en 1968. C’est dans ce contexte que National a eu le mandat de développer la stratégie de communication liée à l’engament des parties prenantes ainsi qu’à l’acceptabilité sociale et la relation avec les communautés.

Le succès de l’engagement du public passe par une approche crédible, méthodologique et axée sur les données.  Les gens doivent être informés et avoir leurs mots à dire sur les décisions qui risquent de les toucher. National a donc bâtit un outil pour récolter les commentaires des parties prenantes et du public. En tout, ce sont plus de 8 000 personnes interrogées dont 3 000 directement avec un taux de satisfaction de 91%. National a pu participer à l’analyse de ces résultats afin de présenter au gouvernement et à Énergie NB les préoccupations des néo-brunswickois.

Enfin, il est clair qu’un engagement du public apparaît comme une nécessité dans les processus d’acceptabilité sociale et de relation avec les communautés locales. National a su se démarquer en réalisant des études de terrains détaillés axées sur les données pour assurer sa crédibilité et développer des relations de confiance tant avec le grand public que les gouvernements et les partenaires privés.

Références

Cette entrée a été publiée dans Right. Sauvegarder le permalien.