AV&R

Date de la visite : 13 décembre 2018
Auteure : Shanna Walters

Automation Visions and Robotics, mieux connue sous le nom de AV&R, est une compagnie basée à Saint-Bruno-de-Montarville qui conçoit des logiciels sur mesure afin d’automatiser principalement le secteur de l’aérospatial en installant des robots de marque FANUC. Il s’agit d’une industrie qui gagne beaucoup à être automatisée, mais qui requiert une précision et une technologie plus avancée que la majorité des autres domaines. En effet, il suffit de comparer les pièces d’une automobile à celles d’un avion pour comprendre le degré de complexité. Dans le premier cas, il y a des millions d’unités identiques, rendant les tâches à accomplir par le robot plus facile à programmer et préparer. Dans le second cas, il existe une grande variabilité dans les pièces; autant dans leur état physique que dans leur fini. Il est donc nécessaire que les robots soient plus intelligents et soient en mesure de décider si la pièce passe le contrôle qualité, si elle doit être réparée ou si elle doit être jetée. Cette décision est d’autant plus importante dans l’industrie de l’aéronautique puisque les pièces peuvent valoir plusieurs milliers de dollars, apportant des pertes économiques majeures en cas de rejet, et la moindre défaillance peut impacter plusieurs centaines de personnes lors de vols (Aeronews TV, 2017).

Les tâches cherchées à être remplacées par les robots sont celles répétitives et en fin de production, soit les plus complexes à faire par des humains. Il s’agit donc des tâches de finition, d’inspection et de réparation des défauts qui ne requièrent pas d’interventions d’humains. Ces machines sont généralement contrôlées par les manoeuvres connaissant le travail à effectuer. Ainsi, le but premier de l’industrie n’est pas d’éliminer des emplois mais d’augmenter la production en s’inspirant de la façon que l’humain voit, manipule et travaille sur chaque pièce.

Avec des flottes aériennes vieillissantes et un nombre de vols en croissance, cela engendre une grande usure des pièces. Il devient primordial pour les compagnies de maintenance d’avions d’augmenter l’efficacité de leurs réparations. Ainsi, en automatisant les tâches connexes à la maintenance, les entreprises s’assurent de limiter la sur-réparation et de préserver les pièces plus longtemps. Il y a aussi quelques fabricants d’avions qui louent leurs appareils à l’heure (World Finance, 2016). Cela permet aux compagnies aériennes d’économiser sur leurs frais en maintenance et de réduire le montant nécessaire pour l’acquisition de flottes. Cette nouvelle technique permet aussi aux fabricants de mettre à jour leurs techniques de contrôle qualité et d’utiliser les mêmes méthodes et robots pour réparer les pièces usées. Une autre méthode de centraliser les connaissances techniques est de faire la maintenance d’une même pièce dans une seule usine pour rentabiliser l’achat des robots et augmenter la spécificité des manoeuvres y travaillant. C’est pourquoi plusieurs compagnies démontent tous les avions en un endroit avant d’envoyer les pièces identiques à un autre pour leur maintenance respective au lieu de faire la maintenance complète de chaque appareil à différentes usines.

Avec l’émergence de l’industrie 4.0, l’équipement flexible et intelligent est de plus en plus nécessaire. Les pièces sont uniques et faites sur mesure pour les clients, demandant ainsi des procédures de finition et de contrôle qualité différents. Cette nouvelle réalité ajoute un défi de taille aux entreprises oeuvrant dans la robotisation et l’automatisation; concevoir des robots capables de s’adapter aux différentes pièces.

Références
AV&R. (2018). AVR-Global - À Propos. Consulté le 20 décembre 2018, à l’adresse https://avr-global.com/fr/a-propos/
Aeronews TV. (2017 mai 20). Vidéo - Contrôleur qualité. Clémentine nous explique son métier. Consulté le 20 décembre à l’adresse https://www.aeronewstv.com/fr/metiers/metiers-industrie-aeronautiques/3904-controleur-qualite-clementine-nous-explique-son-metier.html
World Finance. (2016 Mars 8).  Rolls-Royce is driving the progress of the business aviation market. Consulté le 20 décembre 2018 à l’adresse  https://www.worldfinance.com/markets/rolls-royce-is-driving-the-progress-of-the-business-aviation-market

Propos recueillis par l’équipe de Poly-Monde lors de la conférence du 13 décembre 2018

Cette entrée a été publiée dans Left. Sauvegarder le permalien.