Radio-Canada

Date de la visite : 6 décembre 2018
Auteur : Florent Delforge

Radio-Canada est une société d’État canadienne ayant un rôle de radiodiffuseur public national. Depuis la Loi sur la Radiodiffusion de 1991, Radio-Canada a adapté sa programmation de manière à offrir un contenu de qualité autant anglophone que francophone sur ses plateformes. La société a pour but de contribuer au partage des informations à travers le pays, autant au niveau régional que national, tout en rejoignant l’ensemble des citoyens. Elle adapte alors son contenu à plusieurs plateformes médiatiques, dont la radio, la télévision et l’internet, en rejoignant ainsi un large éventail de consommateurs.  

Il est indéniable que Radio-Canada fait constamment face à des enjeux technologiques sur le plan de ses trois vecteurs stratégiques. L’information que véhicule la société repose principalement sur des technologies qui évoluent constamment. Par exemple, des régies automatisées ont été mises en place et nécessitent moins que la moitié du personnel anciennement requis. Les animateurs sont encore plus indépendants et le personnel supplémentaire est ainsi libéré permettant de créer davantage de contenu. L’évolution rapide de la technologie encourage la communauté à s’orienter vers les nouveaux médias, donc force les diffuseurs à développer de nouvelles approches.

Un exemple concret d’adaptation par le développement d’un nouveau modèle est celui de Rad. Puisqu’il était plus difficile de rejoindre la clientèle jeunesse, Radio-Canada a mis en place une stratégie permettant au groupe de tester et de développer un nouveau concept. On parle ici d’un concept plus dynamique et plus authentique que ce que les programmes de diffusions traditionnels suggèrent. Rad se démarque justement en unifiant son contenu avec le média utilisé, soit en engageant et en collaborant avec son public ou en ciblant plus précisément ce qu’il veut et ce qu’il recherche. On y retrouvera donc des articles d’actualités qui concordent plus dans les intérêts des internautes et qui aborderont des sujets auxquels les jeunes sont plus sensibilisés sur les médias sociaux. Les articles sont encore mieux adaptés au contenant.

Radio-Canada offre une proximité à ses consommateurs et c’est de manière générale très apprécié de leur part. Malgré tout, la compétition avec Netflix reste d’actualité : la plateforme Tou.TV de Radio-Canada se doit de faire preuve de créativité et d’ouverture afin de promouvoir son contenu. En effet, les parts du marché francophone en dehors du Canada sont négligeables donc ce nouveau modèle de télévision sur demande doit atteindre un plus grand nombre de consommateurs canadiens sans trop tomber en compétition avec Bell et Vidéotron, par exemple, afin de générer des profits. C’est d’ailleurs à l’aide de ces partenariats avec d’autres distributeurs de contenu comme l’ONF et Télé-Québec que l’on rejoint davantage de Canadiens et de Canadiennes.

Références
McKenna, A. (2018, octobre 19). Les médias québécois doivent avoir «une mentalité de start-up». Consulté à l’adresse https://www.lesaffaires.com/blogues/alain-mckenna/les-medias-quebecois-doivent-avoir-une-mentalite-de-start-up/605824
Radio-Canada. (2018). À propos | ICI Radio-Canada.ca. Consulté 15 décembre 2018, à l’adresse http://ici.radio-canada.ca/apropos/
Radio-Canada. (2018). Qui nous sommes et ce que nous faisons • CBC/Radio-Canada. Consulté 15 décembre 2018, à l’adresse http://www.cbc.radio-canada.ca/fr/decouvrez/qui-nous-sommes-et-ce-que-nous-faisons/
Radio-Canada. (2018). RAD, le laboratoire de journalisme de Radio-Canada. Consulté 15 décembre 2018, à l’adresse http://ici.radio-canada.ca/medias-numeriques/rad-laboratoire-journalisme/

Propos recueillis par l’équipe de Poly-Monde lors de la visite du 6 décembre 2018

Cette entrée a été publiée dans Left. Sauvegarder le permalien.