Kinova

Date de la visite : 13 novembre 2018
Auteur : Daniel Béland

Kinova est une compagnie qui a vu le jour en 2006 en développant des bras robotiques d’assistance pour personnes handicapées. 12 ans plus tard, elle emploie plus de 180 personnes, est reconnue comme leader à l’international et se classe au 25e rang des entreprises canadiennes de manufacture connaissant la croissance la plus rapide. Aujourd’hui, elle utilise l’expertise acquise dans le domaine de la robotique pour élargir sa gamme de produits en développant des robots médicaux et des robots d’assistance à la recherche. Ainsi, Kinova s’implique dans la recherche en collaborant avec plus de 500 partenaires internationaux à ce niveau. De plus, elle offre un service de conception de robots personnalisés pour les besoins particuliers tels des bras contrôlés à distance pour la manipulation de matières dangereuses et le désamorçage d’explosifs.

Dans le domaine médical, les technologies de Kinova rencontrent autant de barrières qu’il y a d’opportunités. D’une part, les professionnels de la santé sont de plus en plus à l’aise avec la technologie et il y a une plus grande compréhension générale de la valeur ajoutée de celle-ci lors de traitements et d’assistance au quotidien. Aussi, les méthodes actuelles rencontrent des limites difficiles à palier autrement. D’autre part, il y a une barrière psychologique au niveau des patients, ils sont souvent réticents à ce que les professionnels soient assistés par des robots. De plus, ces produits à la fine pointe de la technologie ont un coût non-négligeable. Peu de personnes dans le besoin peuvent se permettre de débourser près de 50 000$ pour obtenir un bras d’assistance, d’autant plus que ce genre d’appareil n’est pas couvert par l’assurance au Québec. Heureusement, des organisations telle la Fondation le Pont vers l’Autonomie œuvrent pour offrir ces appareils à ceux qui le nécessitent, les délais d’acquisitions sont tout de même encore problématiques.  La majorité des ventes de Kinova se fait donc à l’international, principalement où elles sont prises en charges par l’assurance santé.

Dans un secteur où les machines prennent de plus en plus la place de l’être humain, Kinova se démarque en le plaçant au cœur de ses préoccupations; « Qu’il s’agisse d’aider quelqu’un à accomplir l’extraordinaire ou de lui donner les moyens d’influer positivement sur la vie d’autrui, nous sommes au service de la cause humaine. » peut-on lire sur leur site. Par l’intégration des utilisateurs dans le développement de ses produits, par l’effort supplémentaire fait pour parfaire l’intégration de ses technologies dans différents milieux et par le refus de contrats onéreux parce qu’ils sont en désaccord avec ses principes, Kinova place le respect de ses valeurs au premier plan; c’est ce qui explique sa réussite au niveau technologique et attire les investisseurs.

Pour le futur, Kinova mise sur le développement de produits axés sur l’« objective-based control ». Il s’agit de robots qui fonctionnent en ayant une vue d’ensemble de leurs fonctions, plutôt que d’y aller une tâche ou une activité à la fois. On parle ici d’appareils dotés de capteurs permettant d’évaluer les intentions et l’état de ses utilisateurs, l’environnement dans lequel ils évoluent et ayant accès à des bases de données pour guider leurs actions. Ces machines poseront des questions et suggéreront des solutions adaptées à de multiples situations aux utilisateurs. Nécessitant l’acquisition et l’interprétation de données très complexes, ces produits n’atteindront pas le marché avant plusieurs années. Tout de même, l’arrivée ces technologies intelligentes et autonomes apporte son lot d’enjeux éthiques, surtout dans le domaine de la santé. Pour Kinova, il est clair que c’est toujours l’humain qui prendra les décisions alors que la machine agira à titre de support et de conseiller.

Références
Nord Info. (2018, septembre 11). Maxime l’a enfin son Bras Jaco. Consulté 16 décembre 2018, à l’adresse https://www.nordinfo.com/actualites/maxime-la-enfin-son-bras-jaco/
Canadian Business. (2018, septembre 13). Meet Canada’s Fastest-Growing Manufacturing Companies: 2018 Growth 500 - Canadian Business. Consulté 16 décembre 2018, à l’adresse https://www.canadianbusiness.com/lists-and-rankings/growth-500/2018-manufacturing-fastest-growing-companies/ 
Kinova. (2018). Notre ADN. Consulté 16 décembre 2018, à l’adresse https://www.kinovarobotics.com/fr/notre-adn
Sinclair, S. (2018, juillet 8). Des robots plus agiles que les mains de chirurgiens. TVA Nouvelles. Consulté à l’adresse https://www.tvanouvelles.ca/2018/07/08/des-robots-plus-agiles-que-les-mains-de-chirurgiens-1

Propos recueillis par l’équipe de Poly-Monde lors de la visite du 13 septembre 2018

Cette entrée a été publiée dans Right. Sauvegarder le permalien.